Image
v2
Image
v2

EduRénov : quand les petites communes mènent la révolution énergétique dans les écoles

Danièle Licata
Image
Le programme EduRénov, vise à accompagner les petites communes dans leurs projets de rénovation énergétique

Dans le cadre du programme EduRénov, la Banque des Territoires et la  Fédération des élus des Entreprises publiques locales (FedEpl) viennent d’annoncer leur soutien à huit projets de rénovation énergétique de bâtiments scolaires réalisés en maîtrise d’ouvrage déléguée. Destiné aux communes de moins de 20 000 habitants, cet appel à manifestation d'intérêt (AMI) accompagne les projets ambitieux en matière d'efficacité énergétique et d'amélioration du confort des usagers. Un nouvel AMI sera lancé à la rentrée de septembre.
 

Partager sur

Des projets répartis sur tout le territoire
Les projets sélectionnés sont des exemples de ce que les petites communes peuvent accomplir avec un peu d'aide :
•    Bléré (37) avec l'école élémentaire Balzac, gérée par la Spl Société d'Efficacité Énergétique (S2E).
•    Le Bourget-du-Lac (73) avec l'école élémentaire Le Chat Perché, en partenariat avec la Spl d’Efficacité Énergétique (OSER).
•    Chanonat (63) et son école primaire, sous la gestion de la Sem Assemblia.
•    Genay (69) avec l'école élémentaire Jacques-Yves Cousteau, gérée par la Sem SERL.
•    Loire-Authion (49) avec l'école primaire publique Les Bateliers, sous la Spl Alter Public.
•    Marsat (63) avec le groupe scolaire - école primaire, également sous la Sem Assemblia.
•    Nérondes (18) avec son école maternelle, sous la Sem Territoria.
•    Saint-Mamert-du-Gard (30) avec son école élémentaire, sous la gestion de la Spl Agate.

L'Innovation au service de l'écologie

Ces projets ne se contentent pas de rénover les bâtiments ; ils visent des objectifs ambitieux d'économie d'énergie, avec certains allant même jusqu'à inclure la production d’énergies renouvelables en autoconsommation collective. « Nous voulons dépasser les 40 % d’économie d’énergie » explique la Banque des Territoires.

Des bénéfices concrets 

Pour les élèves et les enseignants, ces rénovations signifient un meilleur confort thermique et une meilleure qualité de l'air, rendant l'environnement scolaire plus sain et agréable. "C’est un véritable soulagement de savoir que nos enfants vont étudier dans des conditions optimales," confie un parent d'élève de Bléré.

Vers un futur durable
L'engouement suscité par ce premier AMI a conduit à l'annonce d'un nouveau lancement à la rentrée de septembre. « EduRénov est plus qu'un programme ; c'est une révolution silencieuse qui s'opère dans nos petites communes » déclare un membre de la FedEpl. Avec ce soutien, les petites collectivités peuvent envisager l'avenir avec plus de sérénité et de confiance en leur capacité à mener des projets d'envergure.

 

Danièle Licata
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire