Un taux d’emploi de 6,7% de personnes handicapées dans la FPT

Philippe Pottiée-Sperry
Image
En 2020, le taux d’emploi direct de personnes handicapées au sein de la fonction publique a atteint 5,58 % - soit 0,06% de plus qu’en 2019.
Partager sur

Au total, 32 229 recrutements ont été réalisés et 14 026 maintiens dans l’emploi ont été accompagnés dans la fonction publique par le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) en 2020. Selon le dernier bilan que vient de publier le FIPHFP pour l’année 2020, la crise du Covid-19 « n’a fait que renforcer le rôle du FIPHFP et signe le début d’une ère nouvelle, où la solidarité et la responsabilité seront des maillons essentiels pour maintenir l’employabilité des personnes en situation de handicap et ainsi garantir l’égalité des chances à tous », estime sa présidente Françoise Descamp-Crosnier.

Dans le détail, la FPT reste toujours la meilleure élève pour l'emploi des personnes handicapées (6,7%) devant la FPH (5,54%) et surtout la FPE (4,67%). Pour la FPT, les meilleurs résultats s’observent dans les régions Corse (9,21 %), Guyane (7,73 %), Hauts-de-France (7,45 %) et PACA (7,25 %). En revanche, les plus bas taux directs d’emploi se trouvent dans les régions ultra-marines, exceptée la Guyane, avec des résultats toujours inférieurs à 6 % et atteignant même 3,67 % en Guadeloupe et 3,77 % à Saint-Pierre et Miquelon.

96 conventions engagées

Côté financements, 105,99 M€ de contributions ont été émises en 2020, 94,88 M€ d’interventions financées et 5,97 M€ versés en faveur de l’apprentissage. 96 conventions ont été engagées avec les employeurs publics dont 22 sont des premières conventions. 38,01 M€ ont versés par la FIPHFP dans le cadre de ces conventions dont 18,80 M€ pour la FPT.

Dans le cadre de la crise sanitaire, deux aides exceptionnelles ont été créées pour faciliter le travail à distance : prise en charge des frais d’équipements informatiques à hauteur de 500 € pour les apprentis en activité chez un employeur public, financement dans la limite d’un plafond de 1000 € pour l’achat d’un équipement informatique et la connexion à distance.

Aides à l’apprentissage

Le FIPHFP a versé 5,97 M€ dans le cadre des aides plateformes relatives à l’apprentissage. Cela représente 1385 versements effectués (+1,6% par rapport à 2019). Le coût moyen d’une aide financée pour un apprenti s’élève à 4309 € (3786 € en 2019).

Autre chiffre : en 2020, 75 504,85 € ont été mobilisés pour des études préalables aux aménagements de poste et 1 673 857,95 € ont financé l’aménagement concret des postes de travail. A cela s’ajoutent 168 211,05 € pour financer des aides incluant l’évaluation des capacités professionnelles, l’accompagnement et le soutien médico-psychologique.

Equipement au télétravail

Par ailleurs, 243 811,94 € ont été mobilisés pour équiper les agents et les apprentis au télétravail pendant l’épidémie de Covid-19. Concernant les leçons de cette période inédite, le conseil scientifique du FIPHFP avance plusieurs idées et recommandations : faire en sorte que le retour en présentiel soit préparé, accompagné et partagé par le collectif de travail ; favoriser l’échange afin de décider collectivement des nouvelles modalités de travail ; trouver le bon rythme de travail ; aménager ou réaménager le poste de travail ; être attentif aux moindres signaux.

P.P.-S.

👉 Découvrez le dernier ZePros Territorial

👉 Abonnez-vous gratuitement au journal numérique et à sa newsletter

Philippe Pottiée-Sperry
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire