Image
v2
Image
v2

Antony améliore le suivi de la qualité de l’air

Philippe Pottiée-Sperry
Image
Antony améliore le suivi de la qualité de l’air

Depuis déjà plusieurs années, la ville poursuit une stratégie novatrice en matière de mesure de la qualité de l’air au service de ses habitants.
 

Partager sur

En 2015, Antony (Hauts-de-Seine) expérimentait déjà des biostations capables de suivre l’évolution de certains polluants grâce à des plantes aux vertus dépolluantes. Depuis 2016, des mesures régulières de l’air sont réalisées par le Laboratoire central de la préfecture de police. Deux ans plus tard, quatre capteurs d’air ont été mis en place dans le cadre du budget participatif (12 000 €). 

16 capteurs fixes
Depuis 2020, 16 capteurs fixes sont installés sur des équipements publics dans tous les quartiers de la ville permettant aux habitants d’être informés en temps réel sur la qualité de l’air extérieur grâce à l’application Caeli. 
Composés de petits boîtiers blancs, ces capteurs mesurent les particules fines (PM1, PM2,5, PM10), le dioxyde d’azote (NO₂), l’ammoniac (NH3) en transmettant les données toutes les dix secondes. Ce recueil de données s’accompagne chaque année de l’analyse des sols, de la surveillance de la faune aquatique et de l’impact de polluants par LCPP. 

14 capteurs à pollen 
Depuis peu, Antony expérimente également une technologie innovante avec trois capteurs à pollen installés sur les toits de l’hôtel de ville et de deux écoles. Ils fournissent des informations sur la concentration de pollen en temps réel, permettant d’alerter la population locale via les canaux de communication de la ville, afin d’éviter avant l’arrivée des symptômes, d’éventuelles crises allergiques. 
Aujourd’hui, 14 capteurs à pollen sont installés. Par ailleurs, les capteurs fixes permettant de surveiller et de suivre la qualité de l’air seront complétés par d’autres capteurs incorporés à 14 horodateurs afin d’informer en temps réel sur la qualité de l’air extérieur grâce à l’application Caeli.

Philippe Pottiée-Sperry
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire